Marais de Villiers



Un espace de biodiversité entre terre et eau

Marais de Villiers
Marais de Villiers

Marais de Villiers


vue aérienne du marais de Villiers

vue aérienne du marais de Villiers

Un site inscrit Natura 2000

Un site inscrit Natura 2000

Les prairies humides

Les prairies humides

La Trinque

La Trinque

Le marais est situé sur la commune de Saint-Josse-sur-Mer, entre les deux grandes vallées alluviales de l'Authie et de la Canche. Sur une vingtaine d'hectares, l'eau règne en maîtresse et est à l'origine d'un milieu remarquable dans le Nord – Pas-de-Calais : la tourbière.

Comme la plupart des zones humides, le marais de Villiers joue un rôle fonctionnel important dans la gestion de la ressource en eau. En période de hautes eaux, il a un pouvoir de stockage remarquable, limitant les risques d'inondations. En revanche, lorsque les niveaux en eau sont au plus bas, le marais alimente les cours d'eau et recharge les nappes. Cette zone humide a également un rôle d'épuration naturelle de l'eau.

Cet ensemble de milieux naturels remarquables : marais, roselières, cariçaies, tremblants... est le refuge d'une grande diversité d'espèces animales et végétales. D'ailleurs le site constitue une zone de nidification particulièrement importante pour plusieurs espèces d'oiseaux d'intérêt patrimonial comme la Bécassine des marais (Gallinago gallinago), le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) ou encore la Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica).



Identité


Type de milieu : Marais tourbeux Superficie : 20,60 ha Commune : Saint-Josse-sur-Mer Département : Pas-de-Calais Accès : site non-ouvert au public

Nos actions



Le site est géré depuis 2000 par le CEN. Plusieurs travaux de gestion y sont menés permettant le maintien d'une biodiversité optimale :
- pose de seuils aux exutoires de fossés de drainage pour favoriser l'ennoiement du marais ;
- remise en pâturage de la partie nord pour maintenir les milieux herbacés (débroussaillages et fauche de restauration, pose de clôtures);
- débroussaillages de secteurs de saulaie afin de limiter l'extension des bosquets de saules,
- fauches alternées dans le bas-marais dans le but de maintenir les végétations basses les plus humides et de limiter leur envahissement par les saules ;
- étrépages.

Originalités



- Le marais de Villiers constitue, avec le marais de Cucq et de Balançon, l'un des plus beaux complexes de marais arrière-littoraux du Nord – Pas-de-Calais. Ils constituent les derniers marais arrière-littoraux. Ils sont très rares en région et à l'échelle nationale.
- Il accueille l'une des rares stations de Liparis de Loesel (Liparis loeselii) hors pannes dunaires et la seule station régionale du Criquet palustre (Chorthippus montanus).
- Le site offre également la présence de tremblants (radeaux de végétation flottants) très dangereux et instables.

Patrimoine naturel


Faune Flore
140 espèces animales (23 d'intérêt patrimonial). Parmi celles-ci :
- Couleuvre à collier (Natrix natrix)

Ce serpent affectionne particulièrement les zones humides (mares, étangs, rivières et lacs). Souvent gris, il a autour de sa tête un anneau jaune blanc très marqué au plus jeune âge qui disparaît plus ou moins avec le temps.

Couleuvre à collier <i>(Natrix natrix)</i>
- Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)

On la retrouve dès la première quinzaine de mars dans les zones humides. Dès leur arrivée, les mâles se cantonnent et chantent bien en évidence à partir de postes fixes ou en exécutant leur vol nuptial et déploient leur queue en éventail pour mettre en valeur leurs plumes rousses. Principalement insectivore, elle ne dit pas non à quelques baies.

Gorgebleue à miroir (<i>Luscinia svecica</i>)

- Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum)

Ce criquet de taille importante se rencontre dans les prairies humides. Il doit son nom à ses tâches rouges plus ou moins visibles.

Criquet ensanglanté (<i>Stethophyma grossum</i>)
- Agrion délicat (Ceriagrion tenellum)

Cette libellule est l'une des plus petites espèces de la région. Elle est classée rare en Nord – Pas-de-Calais.

Agrion délicat (<i>Ceriagrion tenellum</i>)

- Busard des roseaux (Circus aeruginosus)

Il est reconnaissable par sa fine silhouette et ses longues ailes coudées. La nidification du Busard des roseaux, rapace menacé en Europe, est indicatrice de la qualité écologique des milieux.

Busard des roseaux <i>(Circus aeruginosus)</i>
- Locustelle luscinioïde (Locustella luscinioides)

Ce petit oiseau discret habite les roselières et est difficile à observer car il se déplace dans les zones les plus basses de la végétation.

Locustelle luscinioïde (<i>Locustella luscinioides</i>)

En savoir plus

Agenda

intitule

Salon 'Nature et terroir'
17-18/11/2018
Saint-Martin-lez-Tatinghem (62)
En savoir plus

intitule

Festival de l'Arbre
24/11/2018
Beaumerie-Saint-Martin (62)
En savoir plus

A savoir

SAPOLL | Sauvons nos pollinisateurs !

SAPOLL | Sauvons nos pollinisateurs ! --
En savoir plus