Bois de la Louvière



Un patrimoine écologique et historique à préserver

Bois de la Louvière

Bois de la Louvière


Plus de 500 mares

Plus de 500 mares

Vue sur la Callune

Vue sur la Callune

La mare

La mare

La sablière

La sablière

La sablière

La sablière

le réseau des mares

le réseau des mares

Le bois de la Louvière (17 hectares) fait partie intégrante du massif forestier du bois des Dames (630 hectares), poumon vert du triangle constitué par les villes de Béthune, Bruay-la-Buissière et Marles-les-Mines. Le bois de la Louvière présente de grandes similitudes avec celui de Roquelaure, situé à quelques pas. Le site présente une physionomie tout à fait originale de par l'alternance de milieux secs et humides, la présence de plus de 500 mares, de petits suintements et d'affleurements sableux. La richesse des habitats s'accompagne d'une diversité d'espèces remarquables. Plus de 180 espèces de végétaux ont été recensés et la faune n'est pas en reste avec 103 espèces dénombrées.
Cependant, les pelouses acidiphiles* et les sables affleurants sont aujourd'hui menacés et avec eux tout un cortège d'espèces. En 2006, suite à l'intervention de l'association Verquin Environnement, la mairie a été sensibilisée à la nécessité de préserver cette richesse et a signé une convention de gestion avec le Conservatoire d'espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais pour conserver, restaurer et mettre en valeur les habitats, la faune, la flore et la fonge remarquables.

*acidiphile : se dit d'une espèce ou d'une végétation qui se développe sur les sols acides, riches en silice.



Identité


Type de milieu : Zone humide Superficie : 17 hectares Commune : Lapugnoy Département : Pas-de-Calais Accès : ouvert au public (sentier balisé)
Règlementation du site :
Camping Interdit Cueillette interdite Cycle interdit Déchets interdits Feu interdit Moto interdite chien interdit

Nos actions



Depuis 2006, le Conservatoire d'espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais intervient en tant que gestionnaire sur le bois de la Louvière pour préserver ce lieu précieux pour les générations futures :
- débroussaillage de pelouses ;
- fauche ;
- curage de mares ;
- protection des affleurements sableux ;
- …

Originalités



- Les premières traces de l'homme sur le site remontent à l'âge de pierre. Des silex taillés ont notamment été trouvés à proximité du bois et de nombreux vestiges archéologiques (villages de potiers, fosses à lin, anciennes sablières, cimetières...) ont été mis à jour, ce qui pourrait supposer que les premiers habitants aient exploités le site pour ses affleurements de silex, argiles et sables.
- Le bois repose sur une butte sableuse datant du Tertiaire (Thanétien : -59 à -56 millions d'années), témoin du va-et-vient de la mer pendant des millions d'année à l'origine de ce dépôt de sables. Ce substrat, peu répandu en région, a été exploitée au cours du xxe siècle probablement pour la verrerie (sables silicieux). Suite à son arrêt dans les années 60, 70, sur ces petites falaises sableuses se sont développées des pelouses acidiphiles*, habitat très rare et menacé en Nord – Pas-de-Calais ainsi qu'une faune particulière comme Collettes cunicularius, un hyménoptère (petite abeille solitaire) qui creuse un terrier dans le sable affleurant.
- Plus de 500 mares ponctuent le boisement et font l'originalité du site. Leur origine ? Peut être dûe aux bombardements lors de la seconde Guerre mondiale.

Patrimoine naturel


Faune Flore
46 espèces d'oiseaux, 8 espèces d'amphibiens, 23 espèces de papillons, 7 espèces de libellules...
- Colletes cunicularius

Cette petite abeille solitaire d'intérêt patrimonial élit domicile dans les substrats sableux où elle creuse des galeries de 30 cm pour y abriter son nid. Les individus de taille relativement importante (13 – 17 mm) possèdent de longs poils brun-doré qui recouvrent leur corps.

Colletes cunicularius
- Bondrée apivore (Pernis apivorus)

Rapace d'intérêt patrimonial au régime alimentaire particulier puisqu'il se nourrit essentiellement de nid de guêpes.

Bondrée apivore (<i>Pernis apivorus</i>)

- Salamandre tachetée (Salamandra salamandra)

Cet amphibien nocturne dort la journée sous un tas de feuilles ou dans le creux d'une souche. La Salamandre va très rarement dans l'eau mais vit près des cours d'eau ou des mares peu profondes où elle va pondre.

Salamandre tachetée (<i>Salamandra salamandra</i>)
- Tabac d'Espagne (Argynnis paphia)

Ce grand papillon orange peut mesurer de 54 à 74 mm. Le mâle possède une couleur orange plus vive que la femelle et plusieurs lignes noires sur les ailes antérieures. Il aime butiner les ronces et les chardons de juin à septembre.

Tabac d'Espagne (<i>Argynnis paphia</i>)

En savoir plus

Agenda

intitule

Transhumance sur la RNR des Riez de Noeux-les-Auxi
13/05/2017
Noeux-les-Auxi (62)
En savoir plus

intitule

Fête de la nature et des réserves naturelles
20/05/2017
Proville (59)
En savoir plus

intitule

Fête de la nature
20/05/2017
Montreuil-sur-Mer
En savoir plus

intitule

Fête des mares
03/06/2017
Norrent-Fontes (62)
En savoir plus

intitule

Week-end de formation autour des insectes pollinisateurs et du Spipoll
Samedi 17 et dimanche 18 juin
Pont-sur-Sambre (Avesnois)
En savoir plus

A savoir

Sauvons nos pollinisateurs | avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional (Interreg)

Sauvons nos pollinisateurs | avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional (Interreg) --
En savoir plus